| fr
| es
Commission canin câlin

Commission canin câlin

On est plusieurs à vivre avec des chien.nes et d’autres animaux, et on a pas toustes l’option matérielle, économique et/ou affective de les faire garder par d’autres personnes pendant l’édition des ueeh. Chaque année c’est un débat qui refait surface.
Etre avec un.e chien.ne pendant l’édition des UEEH ça implique de se responsabiliser par rapport à notre compagnon.e, par rapport aux personnes présentes et au lieu.
Donc si on a l’option de le/la faire garder c’est quand même vraiment mieux. Il faut aussi savoir que la plupart du temps, l’accès aux espaces intérieurs et/ou espace extérieurs des lieux qu’on loue sont simplement interdit aux chien.nes, donc l’accés aux chambres, à certain.es ateliers/discussions/projections etc. Si on loue des lieux, c’est notamment par rapport à des questions de visas et la charte par rapport aux lieux est longue, donc trouver un endroit pour nous accueillir c’est vraiment pas facile, alors l’idée c’est pas qu’on ne veut pas que les animaux viennent mais qu’on est obligé de limiter le nombre (cette année seulement 3 chiens inscrits en ligne peuvent venir) et de faire aux mieux pour gérer ça.
On a aussi conscience qu’on a pas toustes les mêmes expériences avec les chien.nes et que pour certain.es personnes ça peut impliquer de la peur, voir de la phobie, des allergies, de l’agacement, de l’appréhension et pleins d’autres choses dont on prendra le temps de parler avec touste celles et ceux qui en auront envie pour trouver des outils et gérer ça.
Mais on sait aussi que faire garder un.e chien.ne ça peut impliquer de faire beaucoup de km en plus et donc un coup aller-retour économique conséquent, doublement conséquent si c’est le faire garder dans une résidence canine et pas un.e ami.e, ça peut impliquer de le/la laisser près de l’édition chez des inconnues et ça ça dépend de notre propre relation avec l’animal et de sa condition émotionnel (beaucoup d’entre eux/elles viennent de la rue et ont par exemple, des gros syndrome de l’abandon, donc rester deux semaines chez des inconnu.e.s ça peut générer du stress.), pour certaines personnes ces options ne sont pas possible et parfois pas envisageable pour une longue liste de raison.
C’est par rapport à tous ces enjeux qu’on a voulu créer un pole canin cette année. On a pensé plusieurs propositions qu’on vous présentera au début de l’édition (création d’un espace canin, roulement de personnes référentes, gestion de la peur/phobie, cohabitation, fiche de présentation de chacun de nos potes canin etc).

Si vraiment tu ne peux pas trouver de solution satisfaisante pour toi et ton/ta pote caniNe cette année, écris-nous à : warfwarf@ueeh.net et on en parlera.



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.6